vendredi, mars 09, 2007

Gorilles embrûmés

Oooooooooooh !
Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhh !
Uhhhhhhhhhhhhh !
Tout Nilsson est là :
Délicate, cette version, très délicate, comparée à la version de l'album.
Délirante, cette version, très délirante, comparée à l'image délicate qu'on colle à Harry.
Tout Schmilsson est là.

Harry Nilsson - Coconut (je rajoute le meupeu trois un de ces quatre)

1 commentaire:

azamleag a dit…

Comme quoi les gorilles portent bien les chapeaux melons .
tiens j'ai envie de bananes maintenant .