samedi, novembre 26, 2005

Broken Social Scene

Dans mes emplettes de la semaine dernière, il y avait le dernier album de Broken Social Scene, qui s'appelle, je vous le donne en mille... Broken Social Scene. J'avais adoré un tiers du précédent You Forgot It In People, le reste de l'album étant un peu trop indigeste (du genre quatre mille-feuilles avalés à la suite sous la menace d'une arme). Pourtant, ce collectif Canadien possède toutes les bonnes influences: en vrac The Sea and Cake, My Bloody Valentine, Pavement... Tiens, Pavement, parlons-en. Le titre phare de leur nouvel opus s'appelle justement Ibi Dreams Of Pavement, et comme son nom l'indique, ça sonne comme du Pavement surproduit.
Pardon, on me sussure à l'oreille que Pavement a déjà été surproduit: c'était par Nigel Goldrich sur Terror Twillight. Bon je la refais.
Pouf pouf: ça sonne comme du Pavement des débuts surproduit (mais bien surproduit). Mais l'album est-il bien au moins? J'avoue que depuis une semaine, j'ai un peu de mal à dénouer les fils, mais il y a un peu moins d'instrumentaux enquiquinants que sur le disque précédent. C'est déjà ça. S'il survit aux écoutes, il risque de rentrer dans mon top 10 de l'année.
Extrait de Broken Social Scene (2005): Ibi Dreams Of Pavement (MP3)
Extrait de You Forgot It In People (2003): KC Accidental (MP3 édité, me suis planté, voilà la vraie, c'aurait été dommage: ce morceau est une bombinette!)

1 commentaire:

davad a dit…

dis donc, je connais pas ça. En fait y a plein de truc que je ne connais pas qu'il faut me faire découvrir.