lundi, novembre 28, 2005

March To Fuzz

1990: le retour du rock, vous vous souvenez. Je devais avoir dans les seize ans à l'époque, alors je me suis pris ça en plein dans la face. Tous les groupes de Seatlle se sont retrouvés labellisés Grunge. Rétrospectivement, qu'y avait-il de commun entre Nirvana et The Posies? Pearl Jam et les Melvins? Pas grand chose. Ils faisaient du boucan, c'est tout. Ah si. On a eu droit à la formule vite devenue fatigante du couplet tendu / refrain énervé.
Parmi les groupes à sauver, il y a bien évidemment les fantastiques Mudhoney, les plus profondément imprégnés par le son garage-punk, dignes rejetons des Soniques ou des Ascenceurs du 13ème. Pas grand chose à jeter dans leur discographie. C'est normal: ils jouent toujours la même chanson. Oui mais quelle chanson... A noter que le groupe est toujours en activité, et qu'il me brûle toujours de les voir un jour en concert (malgré les cheveux en moins- les leurs et les miens).
Mudhoney, extrait du Best Of, March To Fuzz

2 commentaires:

Sonic Eric a dit…

Désolé, je suis irrécupérable mais je préfère George Michael à Big Star.

michelsardou a dit…

Pas Last Christmas, quand même??? :)