samedi, avril 22, 2006

Jorge Ben - Solta o pavão

Un petit tour dans une brocante et une grosse claque: puisque j'ai fait mon coming out vinylesque, cher lecteur, toi qui passe ici, voici une autre de mes obsessions récentes: le fabuleux album de Jorge Ben (pas encore) Jor, Solta o pavão.
Et pourtant cette histoire d'amour n'avait rien du coup de foudre au début. Pochette ébréchée et complètement décollée, photo digne d'un best of de Charlie Oleg. Retrospectivement, je me suis aperçu que l'album avait été débaptisé pour le marché français (en "Para ouvir no radio (Luciana)") et que les titres sont truffés de fautes d'orthographe, bonjour le respect de l'oeuvre! Et pourtant, maravilha!
Rappelons que Ben est responsable de titres qui sont parmi les plus connus du répertoire brésilien (Chove chuva, Mas que nada, Fio maravilha...) et d'un album qui a fait date en 76 (Africa Brasil). Tiens, il s'agit justement de l'album qui précède ce dernier puisque sorti en 75.
Une des meilleures surprises qui soient car je n'en attendais pas grand chose, vu la pochette. Principalement acoustique, cet album a une caractéristique: démarrer par des intros qui laissent craindre le pire, puis emporter le morceau grâce au charme, au swing et à la nonchalance de la voix faussement mal assurée de Ben et son immense talent de mélodiste.
Principalement acoustique, donc avec quelques choeurs, percussions et lignes de synthé ça et là.
Cet album semble difficilement trouvable en CD, raison de plus d'apprécier ces deux petites perles:

Jorge Ben:
Para ouvir no radio (Luciana) (MP3)
Dumingaz (MP3)

5 commentaires:

Anonyme a dit…

moi aussi j'avais été surpris qu'il soit aussi bon alors qu'il est assez ignoré dans la discographie de Jorge Ben, encadré qu'il est par les deux sommets Africa brasil et A tabua de Esmeralda. Il a été réédité en Cd au début des années 90, comme beaucoup des albums de Jorge Ben, mais tous ces Cds sont introuvables maintenant. L'amateur de Jorge Ben est condamné aux compiles.

Certains disques de Jorge Ben ont eu droit à des pressages français dans les années 70, il a même sorti un Live à l'Olympia. Et c'est vrai que c'est absolument fou : alors que des pochettes d'origines absolument gracieuses leur tendaient les bras, les français se sont surpassés dans l'ignoble, mention spéciale sans doute au pressage français de Africa Brasil. Mais je n'ai pas vu la pochette du Solta o pavão ;-)

regardez moi ça : http://cgi.ebay.fr/JORGE-BEN-lp-Africa-Brasil-Soul-Jazz-Funk-LOOK_W0QQitemZ4868676404QQcategoryZ306QQssPageNameZWD2VQQrdZ1QQcmdZViewItem#ebayphotohosting

bruno

kfigaro a dit…

difficile de passer après un expert comme Bruno... j'ai commandé 2 CDs de Ben, ça fait plus d'un mois, toujours rien reçu... à noter que ce CD est tous de même écoutable (extraits par contre) et surtout que l'on peut télécharger gratuitement les partitions papier de toutes ses chansons sur son site :

http://www.jorgeben.com.br/sec_discogra_disco.php?language=pt_BR&id=14

une aubaine pour les musiciens, non ?

michelsardou a dit…

Oui, c'est dommage parce qu'à coup de compiles, on se passe de morceaux formidables.
Quant à la pochette, je me dis que finalement ça contribue à la bonne surprise.

arnaud claracq a dit…

Bonjour

fan absolu du swing samba funk de jorge ben, de toutes ses périodes (sans être pour autant fana + que ça de mpb), l'écoute des extraits de soltao o povao me pousse à penser que cet album est une véritable pépite, bien méconnue (effectivement, et comme le signale le premier commentaire, encadré par a tabua dont je ne fais pas une montagne et africa brasil), un peu plus tôt j'ai bien aimé le live à l'olympia et le passage à la guitare électrique des tubes des années 60's)

you tube nous révèle la performance d'avoir réalisé autant de concerts, de communions avec le public en transmettant toujours la même joie et la même pêche même si depuis 10 ans, jorge fatigue un peu quand même
salve sympathia, uma vez flamengo sempre flamengo

Roberto a dit…

Hello! im from Brasil and a great fan of Jorge. May i ask you something?
Between some brazilians theres a hoax that this album have diferent songs (takes, versions) in france edition "Para ouvir no Rádio". What do you know or remember about that?
Thantks for an answer and sorry about my english.

my blog:
http://salvejorgeben.blogspot.com/