vendredi, avril 07, 2006

Paloma

VRP de la francophonie, épisode 8 (pour une fois, je me suis fait chier à compter).
Alors oui je sais, il chante en anglais. Mais des artistes de ce calibre ne courent pas les rues.
Premièrement, n'accordez aucune importance au look de ce moustachu à casquette AC/DC sis sur sa Little Honda, car s'il faut trouver des cousinages à Paloma, ce serait du côté du Folk briton des années 70, soit du côté de Fairport Convention ou de Pentangle (name dropping! name dropping!) . Une instrumentation fourmillante et des mélodies à vous laisser sur le séant. Et ce gars habite peut-être près de chez vous.
Du coup, je vous enjoins fortement à cliquer sur ce qui va suivre, je suis prêt à rembourser les mécontents.

Paloma: The First One's Free (MP3)

6 commentaires:

Anonyme a dit…

mais où as-tu trouvé ça ? c'est superbe.

jpareil

Brotherroger a dit…

et, mais sais tu que j'ai rencontré le monsieur à Paris lors de ma prestation au Pop in? Le mec qu'a entregisté son album est de Grenoble, Mat Davallet!

michelsardou a dit…

Je l'ai trouvé grâce à My Space, mais je viens de voir que la Blogothèque l'avait evoqué.Zut !!!

Cup of Char a dit…

Ca me fait tout drôle de voir Laurent dans le blog de quelqu'un qui a fréquenté - fréquente ? - Wongo... Juste pour la petite histoire, & parce qu'il ne revendiquera pas forcément ceci : il vient d'un village près de Moulins, Allier.

megaphone a dit…

Yes !!! Fan de Paloma depuis pas mal de temps, nous avons assuré quelques dates ensemble et il a assuré le meilleur solo de guitare de notre album. Grand songwriter. Son disque "Actresses date actors" contient des morceaux parfaits : social worker par exemple. Bien vu, Michel

Anonyme a dit…

he was dubbed "brand new friend" when I gave him a banjo, I hope he still plays it..
see you in moulins ol'chap!!