mardi, janvier 23, 2007

e.e.cummmings en garçon vacher

chanter e.e.cummings,
quell(e drôle de
bonne idée ! sur)tout
quand c' est fait a-
vec une tel(
le décontraction... kim
delmhorst s'
y
attaque sans froufrou ni
flonflon, en bonne (country
) -folkeuse. j'imaginais
cummings en citadin, pas en cow(boy, - ça m'
étonne donc et
me ravit d'entendre ça.

kim delmhorst
: anyone lived in a pretty how town (mp3)

bonus : le texte lu par l'auteur (même si sa lecture est un peu décevante, bien planplan)
e.e.cummings : anyone lived in a pretty how town

5 commentaires:

Damien a dit…

un peu planplan tu peux développer?

NotBillyTheKid a dit…

Non, elle est bien sa lecture, avec des pauses bien senties. Mais, je e sais pas trop pourquoi, je l'imaginais plus vif comme lecteur, rapide comme son écriture, ses vers archi-courts et coupés. C'est donc planplan par rapport à mon horizon d'attente... J'attendais une lecture proche de celle de Gysin...

coolbeans a dit…

Si Stephen Malkmus première période avait eu un blog, il aurait sûrement écrit des posts comme celui-ci...

damienchucky a dit…

Pardon, mon comment était complètement goujat, je rentrai d'une sale journée, je ne connaissais même pas ce poème de e.e. cummings, je ne l'avais jamais entendu lire ses oeuvres et ça m'a complètement plu, alors j'ai pondu ce comment tire-au-flanc-du-collier par esprit de contradiction déplacé dont je suis bien peu fier vu que le houba blog c'est quand même un de mes blogs favoris. Pourris mon myspace pour te venger.

michelsardou a dit…

Pardon, mais à l'heure où on te répond il y a des choses vachement plus graves dans la vie. Tiens, pourquoi mon vinyle de la compile Tropicalia qui sautait au début, il ne resautait plus et maintenant il resaute. Hein? Hein?
Je l'avais bichoné pourtant, il ne sautait plus, mais à l'heure où je t'écris, j'ai une furieuse envie de poussière de plastique....

C'est grave, non?