mercredi, février 07, 2007

Mal aimée, je suis la mal aimée...

Non non non non. On ne fait pas de fixette sur les chanteuses japonaises excentriques. Simplement, tels la vérole s'abattant épisodiquement sur le bas clergé, je me suis dit qu'il fallait qu'on parle de choses nouvelles de temps à autre.

Et puis surtout, ça concerne les Flaming Lips et je ne pouvais le passer sous silence. La bande à Wayne Coyne participe donc au projet d'album comprenant des remixes et des reprises de la femme la plus détestée et calomniée de l'histoire du Rock, loin devant Céline Dion, et le moins que l'on puisse dire est qu'elle a su réunir un casting de rêve: Hank Shocklee (The Bomb Squad, l'équipe de producteurs du Public Enemy de la grande époque), Cat Power, Le Tigre, j'en passe et des meilleures.
Et surtout ceci (mais point d'affolement, c'est de l'instrumental)
Yoko Ono with The Flaming Lips: Cambridge 1969/2007 (mp3)

Et pour faire bonne mesure:
Yoko Ono (feat. Cat Power): Revelations (mp3)

4 commentaires:

Jen a dit…

Les liens que tu as mis ne fonctionnent pas...
C'est bête, j'aurais bien aimé avoir une bonne raison de continuer à la detester (ou pas). :-p

michelsardou a dit…

Ah, pourtant chez moi, ça marche...

Jen a dit…

Bon, j'ai réussi à vaincre la machine... mais Yoko, non, décidément, elle a beau bien s'entourer, elle me hérisse toujours autant...

azamleag a dit…

un peu pareil pour moi .
Même avec chan marshall , yoko ono ne m'inspire guère .
Ce doit être de famille parce que lennon (père et fils ) ne m'emballe pas plus que ça .