jeudi, janvier 12, 2006

HP Lovecraft

Alors ça, c'est un nom qui fait peur, HP Lovecraft. Un truc juste bon à donner d'horribles cauchemars, remplis de choses visqueuses et de monstres plus gros que ça tu meurs. Et puis il paraît que c'était une vraie ordure, Lovecraft. Je vais donc faire plus modeste et n'évoquer que le groupe, "un des meilleurs de deuxième division de l'époque psychédélique de la fin des années soixante" (c'est pas moi que je le dis, c'est allmusic). En tout cas, j'aime bien le patchouli et leur premier album, sorti en 1967, me plaît beaucoup, à classer quelque part entre les Byrds de 5D (pour le montage des voix), et Love (pour les arrangements).
HP Lovecraft: Wayfaring Stranger (MP3)

PS: Absolument rien à voir, mais argh!


I know that HP Lovecraft is some kind of idol around the world for a few nerds and techies; but anyway, I wasn't planning to write about this one, my intent was to mention one of the best second-rate psych-band of the late sixties that I just found out about. Even though White Ship seems to be an old time favourite, here's another extract from this 1967 release that happens to make my big hippie heart pound.

4 commentaires:

Reverend Frost a dit…

une chanson country en psyché?
Classe, mec, top of the pop.

Gonzo a dit…

Tu vas m'obliger à ripper du Yesterday's Children, du Mad Water ou du Kaleidoscope (US)

It means... WAAAAAAR

michelsardou a dit…

En étant un brin à côté, j'ai bien aimé le morceau de Red Crayola que tu as posté, Gonzo.
Et cher Rev', je ne sais que répondre...

kfigaro a dit…

mais non c'était pas une ordure, Lovecraft :)

juste un peu raciste, c'est tout... mais il s'est calmé avec l'âge..

A +