vendredi, janvier 20, 2006

(presque) Rien

Dans les bonnes résolutions 2006, il y avait écrire en anglais, ça c'est fait. Il serait temps que je m'intéresse quelque peu aux productions francophones, et ça c'est loin d'être fait.
Inaugurons donc avec le groupe Rien, dont vous pouvez télécharger l'album (Requiem Pour Des Baroqueux) en intégralité en cliquant sur ce lien, et ce en échange d'une adresse mail.
Rien, c'est de la musique instrumentale tour à tour rêveuse, furibarde. On y entend des extraits de films (avec Claude Piéplu), des interviews (l'inventeur du batiscaphe). Musique instrumentale, donc, sauf ce morceau apaisé, contemplatif à souhait, et chanté en français, monsieur!
Que dire de plus? Ah si, je ne les connais ni d'Eve ni d'Adonis, donc puisqu'il ne s'agit pas de copinage, cliquez. Ca ne coûte (presque) rien.

Rien: Stare Mesto (MP3)

Rien isn't anyting (arf! Sorry, I promise I will erase this lousy MBVesque pun in a later life): it translates as Nothing. They play a mostly instrumental music, except for this one track, quiet and dreamy and under the influence of Sonic Youth. You won't find the album anywhere, but it can be downloaded here.

3 commentaires:

Reverend Frost a dit…

'achement bien l'alboume, merci !

kfigaro a dit…

Elle est géniale cette chanson... merci Michel pour la trouvaille ! :)

michelsardou a dit…

De rien, elle est très bien, c'te p'tite chanson.