lundi, octobre 16, 2006

Cinq contre un

Comme le disait ce grand groupe français de la fin des années huitante "je suis encore tout seul ce soir et je vais encore le regretter".
Là je suis vraiment triste: une journée passée à trimer et me voilà tout seul avec ma platine et quelques MP3 sur le disque dur.
Et comble de malchance, j'ai appris hier que mon camarade et moi étions de tristes sires, des gars dont les orientations musicales ne nous permetttent pas d'être aussi attirant que Justin Timberlake. La preuve, C'EST TOUT MARQUE LA.

Et moi je dis non, d'abord le dernier Timberlake est en ce qui me concerne une méga-grosse daube. Je ne peux que ne pas être d'accord avé ce qui a été écrit par nos collègues d'Interpénétrations diverses, il s'agit d'un talent en train de rentrer dans la banalité. Period.
Et de plus j'ai une vie sentimentale. Je suis un funky drummer au potentiel de dragouille non négligeable et je le prouve avec mon amicoboille qui a joué les entremetteurs malgré lui entre NotBilly et moi. Non mais alors!

Brother Roger: Lonesome Wanker (MP3)

PS: ce billet est d'un sinistre dont je vais mettre des semaines à me remettre. Par contre l'album de Brother Roger est tout de même fortement recommandé.

4 commentaires:

NotBilly a dit…

Oooooooooooooh mais oh lalalala !

L'album de Bro' Ro' est plus que recommandé : il est indispensouple !

En plus, je serais John Hammond Sr, je le signerais illico.

L'industrie du disque m'étonne : un des meilleurs disques de l'an dernier (celui-ci) est sur un (sympathique) micro-label (un babylabel devrait-on dire) et un des meilleurs de cette année est sur un pas de label du tout (the Incredible shrinking man).

Et ces gros sourds s'étonnent qu'ils vendent moins de disques (de merde)!

Bon, à part ça, mon michel, mettre "lonesome wanker" est un choix musical d'un goût certain. Cependant, je te prescris une nouvelle cure du titre de Woody Guthrie posté tantôt...

courage, les gars !

Bataille a dit…

Je souscris à l'intégralité de ton billet, michelsardou (excepté pour Brother Roger que je ne connais pas encore assez, mais ça ne saurait tarder).

G.T. a dit…

ça a l'air pas mal, Brother Roger, mais aucune chance que je l'écoute... pas envie de devenir un triste sire sexy comme un vieux cow-boy hippie affalé dans son vomi.

NotBilly a dit…

Pas de soucis de ce côté-là, tu peux y aller sans crainte, ça fout plus la patate que le bourdon !