mardi, octobre 03, 2006

The return of the space cowboy

La Sunshine Pop, ce ne sont pas seulement de grands niais à coiffure de Playmobil et des filles en grande toge blanche à l'hygiène douteuse, courant pieds nus sur le sable en levant les mains au ciel.
Non, vous n'y êtes pas du tout. Ils aimaient aussi les feux de camp, dévaler les vertes pentes avec Laura Ingalls, les visages burinés, le toucher rectal des chevaux. Bref, ils aimaient les coboilles.
Et je le prouve: deux maîtres étalon du genre Harper's Bizarre (tiré d'un de leurs albums les plus mal aimés) et Curt Boettcher (parce que ça fait un moment que je n'ai rien mis sur ce gars-là) vous prouvent qu'on peut aimer John Ford et la musique psychédélique.

Harper's Bizarre: When I was a CowBoy (MP3)
Curt Boettcher: Astral CowBoy (MP3)

4 commentaires:

NotBilly a dit…

CHIC CHIC CHIC ! DES COWBOYS DROGUES ! MON PLAT PREFERE !!!! MERCI !

NotBilly a dit…

on devrait se repatiser "Un stetson, un chichon"... yark yark yark

NotBilly a dit…

J'ai essayé de tenir quelques jours que ce post soit un peu moins d'actualité, ... mais, je tiens plus, alors pour info... When I was a cowboy est une belle chanson...que je connais un peu bien pour l'avoir utilisée ds mon PAS BILLY THE KID... J'en connais plusieurs versions, dont celles de Leadbelly (sous un auttre titre) et, une version assez proche de celle-ci par mon petit chouchou d'Alan Price... J'adore ce titre que je gueule parfois en public en lecture... Je ne connaissais ABSOLUMENT pas cette chouette version. Alors, encore une fois : Merci mon michelsardooooobidooo ! tu ne pouvais pas me faire plus plaisir en mettant ce come-a-cow-cow-come-a-cow-cow-yipee-yipeee-hey

Les versions que j'ai utilisée sont en fait tirées de ce super disque à la pochette pourrie :
http://www.autrynationalcenter.org/storedetail.php?category=10&productid=10498

J'avais donc mis ce titre dans ma compile : 'Pas Billy the Kid' la Bande Originale du livre.
(l'extrait avec ça a été aussi publié chez sitaudis :
http://www.sitaudis.com/Poemes-et-fictions/bluff-ao-grill.php

Bon... voilà, je sais, c'est honteux l'auto-promo, j'ai honte... mais bon, me sortir un "come-a-cow-cow", je peux pas résiter...

michelsardou a dit…

t'as bien raison, 'faut pas se géner ;)