mardi, mars 14, 2006

Ride

La raison pour laquelle j'écris sur des groupes indé à l'intérêt discutable tient en quatre lettres: Ride. Des mélodies magiques, du boucan et des idées, une section rythmique venue de la planète Mars (le batteur! le batteur!).
A peu près dix ans après leur séparation, voilà une obsession dont j'ai décidemment bien du mal à me débarasser. N'épiloguons pas, je risquerais d'enfoncer des portes ouvertes. Si par contre vous ne connaissez pas, précipitez-vous sur les deux premiers albums (et les EP).

Ride:

Cadeau bonux: un album live à télécharger (et légal, voir rubrique Sounds)

Twisterella

Vapour Trail

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Un des meilleurs groupes indie des 20 dernières années. Ils ont changé mon approche de la musique... Mention spécial au batteur, bien meilleur et moins brouillon que celui de Bloc Party : la grande classe !!!

Anonyme a dit…

un des premiers groupes indé que j'ai écouté ... Franchement le batteur m'impressionait aussi jusqu'à ce que je les vois en concert et que je lui trouve un côté j'en fais beaucoup - Dr Octopus surplombant ses caisses (avec quelques petits ratés, bonjour le nombre de prises sur les albums). J'adore tout particulierement les 2 premiers EP, surtout celui à la pochette jaune que j'ai perdu malheureusement. Sinon leur 2ème album m'avait vraiment semblé fadasse. Et la suite ... hum hum

bruno

romain a dit…

Oooh Ride... zut j'allais écrire un post sur eux.

Bon sang. Quel groupe.

michelsardou a dit…

Bruno, les 1200 prises, c'est déjà le cas sur les 3/4 des disques, alors ça ne me gène pas plus que ça (ça me réconforte dans mon amour des vieilleries ):)
Romain, laisse passer un mois, ou reparles-en tout de suite, des fois qu'il y ait un revival :))

Anonyme a dit…

non, mais je fais mon rabat joie parce qu'après un long trajet marseille-lyon à 5 en R5 (ah jeunesse) j'avais été un peu déçu par le concert mais je garde une tendresse particulière pour eux, quelques singles magiques et un très beau premier album.

bruno

Anonyme a dit…

Vu en live aussi + quelques vidéos lives , pas du tout déçu par ce groupe très SOUS-ESTIME (toute période confondue sauf "Tarantula". D'ailleurs bon nombre de groupes actuels ont été influencé par eux : Coldplay, Doves, Bloc Party, Autolux et même Cure en 1992... Même live, le batteur arrache tout... les autres n'étaient pas mal non plus (quelles guitares saturées ou claires !). N'hésitez pas non plus à écouter les versions acoustiques délivrées par Mark Gardener (en écoute sur ticket to Ride, superbe site belge).

Maitre T. a dit…

Au risque d'en faire hurler certains d'entre vous, je suis venu à eux d'abord par Carnival of light, et j'ai toujours beaucoup de considération et de tendresse pour celui-là (superbes guitares, fixette sixties "intelligente"...).
En plus, Andy Bell a un t-shirt Buffalo Springfield sur une des photos du booklet.

michelsardou a dit…

Non, non, les trois premiers morceaux sont fantastiques. Leur reprise du morceau de Creation était par contre une catastrophe, surtout rétrospectivement vu l'original; et les autres morceaux tiédasses.
Par contre, c'était assez décevant, à l'époque de les voir suivre le mouvement rétrograde initié pas Oasis à l'époque, on s'est rendu compte qu'ils n'avaient pas les épaules assez larges (tout comme les Boo Radleys, d'ailleurs).

Anonyme a dit…

Fan de la première heure, je dois bien avouer que j'aime aussi beaucoup "Carnival Of Light". Je trouve que cette album vieillit très bien... Il aurait pu être encore meilleur si d'autres chansons de l'époque (1993-1994) avaient été enregistré : "Something's Burning" (comment ont-ils pu zapper celle-là ???), "Walk on Water" et "She's So Fine" (voir les versions présentes sur l'album Waves-BBC Session de 2003. Un très grand groupe.