jeudi, juin 29, 2006

Entrance

Les plus malins d'entre vous (ou ceux qui passent leur vie le nez collé à l'écran) s'en rendront peut-être compte: ce billet est un plagiat éhonté d'un d'un plus grands mppp3blogs américains.
Mais voilà, et d'une j'ai beaucoup aimé, et de deux j'ai une qualité (pas si) rare: j'ose tout. C'est même à ça qu'on reconnaît les gars dans mon genre.
Entrance est un groupe qui me plaît bien parce qu'il sent fort le patchouli et qu'il me fait penser acide barrette, mais aussi à tous ces artistes des années septante qui ont méchamment pris du bide lors de la décennie suivante (Hendrix n'a, lui, pas eu le temps).
Entrance a bien digéré tout ça et n'a pour le moment pas un poil de graisse.
Ah oui, je sais que ça peut paraître incroyable mais il s'agit d'un nouveau groupe.

Entrance:

4 commentaires:

ZB a dit…

excellentiiissime !
ça rappelle avec classe et bon goût plein trop d'trucs qu'j'aime bien beaucoup
(sont ce mes oreilles ou prayer of death a de vagues airs d'un sifflage de train dont l'trajet ferait dans les 500 miles)

NotBilly a dit…

comme Scott H Biram, il y a ce côté roots sympa, mais, à la fois, on sent, du moins, je sens un peu l'effet de style, non ? faudrait que je me tape l'album entier pour voir si c'est juste une impression... Enfin, je dis ça, mais c'est bien qd même...

michelsardou a dit…

ZB, même pas je réponds parce que je sais même pas de qui tu veux parler (mais je suis un peu court en 70's et 80's) à moins que je ne sois un peu court tout court :)

NotBilly, je te cause même plus depuis que tu as refusé ma chanson de Ricoune.

zb a dit…

mais si...cette chanson là : "If you miss the train I'm on, you will know that I am gone
You can hear the whistle blow a hundred miles..."
qu'en français ça donnait : "...Que c'est loin où tu t'en vas, que c'est loin où tu t'en vas,
auras-tu jamais le temps de revenir ? et j'entends siff..."