mercredi, juin 07, 2006

Free as a (Ronnie) Bird

Cher michelsardou,
Tu me mandes que tu te mettrais bien un peu de Ronnie Bird dans les esgourdes, vu que t'en as entendu du bien et pas que, vu qu'on t'aurais même fait croire qu'il aurait été le papa d'Adelyne alors que, pas du tout, n'importe quoi de la tête, c'était Lucky Blondeau, fait pas confondre oh lalalalala, alors là on s'égare, on se perd, on perd le fil ça devient n'importe quoi.

Reprenons à nos moutons, ron ron.

Ronnie Bird est un peu surestimé-mé-mé, à mon goût, cependant, il est vrai qu'il est au-dessus de la mélée-yé-yé.

Alors quitte à écouter un français, autant l'écouter en anglais, s'attaquer à Otis Redding-ding-ding : FA-FA-FA (sad song) pour l'occase,en live... et il s'en sort plutôt pas mal, c'est vrai...
Ronnie Bird :
- FA-FA-FA (sad song)
Ne soyons pas rat, plaçons son tube, en live aussi pour le coup :
- Fais attention

(c'est du grand n'importe quoi, ce post.. . Il faut que je me repose-pause-pause)

2 commentaires:

indieboytraqueur a dit…

Ouais, c vraiment du grand n'importe quoi : il faut que tu te reposes pause-pause, on est tous fatigués. Vivement la rentrée qu'on soient tous à nouveau en forme. "Ne nous laisse pas, trop loin de toi on s'ennuie, ne nous laisse pas. Prends garde à toi et à ta santé, fé attention, yé-yé!

Julien a dit…

Le père d'Adeline, c'est ni Ronnie, ni Lucky, c'est Long Chris.