jeudi, juin 01, 2006

Clapping Music

Revenons-en à des humeurs plus estivales, et même si le soleil reste introuvable, faisons comme si.
Tiens,je crois avoir trouvé l'antidote musical: il n'y a rien qui ne me mette la pêche ou ne me fasse fondre plus que des gens qui tapent dans leurs mains comme des malades. Il doit y avoir quelque chose de tribal ou de bestial dans la chose. En tant qu'homme à la pilosité développée, je n'y résiste pas.

Et je mets au défi quiconque de résister à Along Comes Mary de The Association, grand succès un peu oublié des années 60 qui aurait été produit par Curt Boettcher sans se faire créditer. Cette chanson irrésistible a bien failli se faire bannir des ondes pour cause de paranoîa ambiante (Mary = Marijuana, qu'est-ce qu'il ne faut pas aller chercher).

Du coup, je reviendrai très bientôt avec de la clapping music, et sur The Association.

The Association: Along Comes Mary (MP3)

4 commentaires:

Anonyme a dit…

oui et Cherish, quelle douceur, non ? Je les avais découvert via la chronique de Philippe Auclair dans le dictionnaire du rock. ce qu'il disait de leur premier album me l'aurait fait acheter sans l'écouter si j'avais pu le trouver !

bruno

michelsardou a dit…

Il y a aussi Never My Love, une sacrée douceur, ou encore Windy plus énergique. Mais je vais réécrire sur eux sous peu :)

Emmanuel a dit…

Merci pour le titre des Association. Je ne l'avais que sur le DVD du Pop Festival de Monterey. D'ailleurs si tu as cette version live je suis preneur car elle est encore meilleure que l'originale. Je suis moi aussi un fervent défenseur de la clapping music...
Bien à vous,
Emmanuel

rasco a dit…

Salut,
c'est bizarre cette image me rappelle quelque chose, je crois ne pas être du bon côté de l'europe moi non plus. Mais bon on va pas se laisser abattre et même persévérer au contraire en ralliant cette vague sunshine pop. Mon tiercé serait: i've got sth on my mind de The Left Banke (ce titre est un véritable apôt à anticyclones), a place for the summer de Mark Eric, it was i des Fantastic Baggies et box of rain de Grateful Dead (qui n'est pas de la sunshine music, j'en conviens, mais le plus beau morceau de pop champêtre que je connaisse).
Merci encore pour les découvertes, c'est au moins dix ans de bacs à vinyls poussiéreux que tu me fais gagner!
Rasco