lundi, novembre 13, 2006

Only Get lonely

Je m'emporte parfois, adjectifs et tralala.
Je pourrais, là, m'emporter, une fois, une belle fois de plus, encore, mais.
Mais voilà, les Moutain Goats qui ne sont qu'un, dont j'ai parlé, que j'avais retrouvé dans une forme étonnante l'an dernier sont de retour, dans une une petite forme olympique.
Petite forme car, du titre de l'album, Get Lonely, aux paroles, on devine notre bon John Darnielle en client du Heartbreak hotel.
Forme olympique car je n'ai jamais entendu d'aussi bel album de sa part. Il a pris directement la première place de mon top de l'année. Et là, je m'arrête car je sens que je vais attaquer les adjectifs et tralala. Ce serait dommage pour un album si sobre & délicat.
Toutefois, je lui collerais bien un autocollant "Une sélection un Violon, un jambon"...
Mountain Goats : Wild Sage (I Leave The House As Soon As It Gets Light Outside) (mp3) extrait de Get Lonely

8 commentaires:

coolbeans a dit…

Attention, je vais poser une question très conne : il est pas trop produit c't'album ?
(non, parce que vous voyez, on s'était habitué à des productions fauchées avec Darnielle, mais j'ai entendu dire que...)

NotBilly a dit…

non, non,non... Il est hyper sobre : un piano par ci, un violoncelle plus tard.. C'est très loin du lololololo-fi des premiers, c'est propre mais jamais propret. Il a changé de son,mais, à ma grande surprise, c'est bien mieux... Il avait tendance à répeter son truc (un accord à fond, et gueulante...), là, l'album est à l'image de ce titre, ce typede production. Abandon du lo-fi hardcore, pour un son très très sobre, bien loin d'un truc "trop produit"... C'est pas de la Hi-Fi, disons que c'est de la Fi.

Thanu a dit…

ah cette fois-ci c'est toi qui m'a pris de court, je voulais en parler aussi! je suis d'accord avec toi, cet album est génial! je découvre le groupe avec cet album donc il va falloir que je rattrape mon retard maintenant...

NotBilly a dit…

Que ça ne t'empêche surtout pas d'en parler ! Un bon album comme ça, ça ne court pas les rues... Moi, j'avais découvert les Moutain goats avec Nine black poppies... vers 1996, je pense... mais c'était autre chose, plus rude, plus rageur, très lo-fi...

Anonyme a dit…

"The Sunset Tree" en 2005 amorçait déjà sérieusement l'évolution (ou la poursuivait) et l'album était de qualité (encore).

NotBilly a dit…

oui, oui ! un grand album.
J'avais attaqué les Moutain Goats avec nine black poppies 1995 et suivi avec Nothing for juice 1996 (j'avais jeté une oreille à sweden), puis je ne les ai retrouvé que l'an dernier avec le magnifique sunset tree. Je me demandais justement quel album essentiel j'avais pu louper entre temps, l'homme étant prolixe.
Je ne me lasse pas d'écouter celui-ci en boucle...

ZB a dit…

Tout est bon (tallahassee, we shall all be healed) dans l'mouton des cîmes (pardon la chèvre des collines... pardon le bouc des montagnes) même si j'ai une grande sympathie papilliaire pour le Coroner's Gambit...

NotBilly a dit…

Merci, zb,
j'avais envie de tater du thalasee ou du Hail west truc chouette. J'ai donc l'embarras du choix. Cela dit, ce dernier me plaît aussi par ce qu'il se renouvelle, notamment dans son chant, plus aigu, plus retenu.