mercredi, novembre 08, 2006

Santiago sanglant

Le folk des 70's a ses figures célèbres, américaines pour la plupart.
En voilà une que l'on oublie de plus en plus, parce que, de plus en plus, américain ne veut plus dire qu'étazunien.
Victor Jara, protest-singer chilien, fut assassiné dans le stade de Santiago. Je vous épargne les atrocités qui lui ont été infligées.
Phil Ochs était allé lui rendre visite, avait rencontré des mineurs chiliens avec lui. Jara était un véritable protest-singer, un de ceux qu'on assassine pour les faire taire.
Il est donc important de ne pas les passer sous silence. D'autant plus, quand ils ont cette délicatesse d'écriture.

1 commentaire:

YukiYuk' a dit…

Ouip, un des seuls cours d'espagnol (sinon le seul), où j'ai vraiment appris quelque chose,
Merci pour le morceau !