mardi, mai 16, 2006

Cerberus shoal

Mon album préféré de l'an dernier n'aurait pas été celui-là, je pense, si je ne les avais pas découverts en concert (à Dunkerque). Le disque est trop déconcertant pour séduire à une première écoute. Il serait même déplaisant... puis on s'accroche, parce que le concert était gigantesque, généreux, déglingué, halluciné et hallucinant.
Même aujourd'hui le disque n'est pas facile... mais j'ai dû écouté Wyrm un million de fois (pourtant ce sont 11 minutes décousues), c'est un titre totalement hypnotique, un truc comme j'en ai peu entendu depuis des années).
L'album s'appelle The land we all believe in, le groupe Cerberus shoal, la meilleure chanson de l'année 2005 (selon moi) Wyrm. Comme Animal Collective, c'est de la musique inouïe, jamais confortable, toujours surprenante : un morceau peut déplaire deux minutes, fasciner les trois minutes suivantes, puis de nouveau surprendre...

Je vous laisse fouiller les sons sur leur site : Cerberus Shoal.
On y trouve Wyrm en live (la version album est bien plus percutante cependant) et toute une session pour un podcast chez Monkeyclaus (téléchargeable en mp3 également).

La plupart de mes copains ont détesté, je comprends, mais je persiste : c'est grandiose...

3 commentaires:

kfigaro a dit…

Wyrm me rappelle un peu l'esprit bien déganté de Tom Zé, très curieux en effet... ;)

NotBilly a dit…

Les paroles sont en yahourt, elles sont fascinantes car elles ne semblent pas improvisées, mais reellement écrites dans une langue étrange.

Ils ont fait un split album avec les Herman düne (pas top, not on the top sur ce coup là, pour le coup !) et un, bien meilleur avec alvarius B. Je mettrai peut-être un extrait de celui-là un de ces 4...

kfigaro a dit…

merci pour l'info ;)

ça m'a fait pensé aussi (un peu et uniquement la musique seule) à Pere Ubu que tu dois également connaître sur le bout des doigts ;)