mercredi, mai 31, 2006

Ode au printemps, à Bruxelles.

Si ça continue à ce rythme-là, je vais demander au royaume d'Espagne, ou celui du Maroc, enfin peu importe du moment qu'il y fasse beau, un statut de réfugié météorologique. Au point où j'en suis, j'accepterais même une dictature. Je demande juste que le soleil donne.
Alors j'ai décidé de prendre la meuh-meuh par le cornes, de combattre le mal par le mal.
Sortez les K-way ET la crème anti-solaire!







  • Captain Beefheart: The Clouds Are Full Of Wine (Not Whisky Or Rye) (MP3). Le coeur de boeuf tel qu'on se l'imagine: complètement barré, mais assez assagi sur son album Lick my Decalls Off, Baby (1970); fils putatif et successeur du génial Trout Mask Replica.
  • Blitzen Trapper: Country rain (MP3). J'avais pour intention première de mettre See The Sky about to Rain de Neil Young, mais je me suis que mieux valait mettre quelque chose dans la même veine, mais moins connu. Dont acte. Voici Blitzen Trapper, groupe américain, contemporain et très bien. C'est aussi ça, le snobisme.
  • The Marmalade: I See the Rain (MP3). The Marmalade est un groupe écossais des années 60, et Jimi Hendrix aurait un jour affirmé que I See The Rain était le meilleur single de 1967. Quand on voit la concurrence qu'il y avait cette année-là, ça laisse songeur...
  • Harry Nilsson: Rainmaker (MP3). Oui, il y avait aussi le Rainmaker de Sparklehorse, mais j'aime beaucoup aussi celle-là.
  • Captain Beefheart: My Head Is My Only House Unless It Rains (MP3). Encore lui? oui. Mais pourquoi? Parce que le titre est génial et le morceau, sensuel en diable aussi, parce qu'il est extrait de Spotlight Kid (1972), album rendant hommage au Blues et à la Soul, mal acceuilli en son temps parce que trop "normal", il est écouté et approuvé par christellesardou, c'est dire! Aussi parce que j'aime tellement Beefheart que j'ai peur de souiller son oeuvre par ma prose, alors il faut bien trouver des moyens détournés.
  • The Flaming Lips: Trains, Brains & Rain (M4A). Du Flaming Lips première période, donc qui arrache. Convertis de la dernière heure, passez votre chemin. Le jeu de mots du titre est débile.
  • My Bloody Valentine: Paint a Rainbow (MP3). Extrait du deuxième? troisième? EP de My Bloody Valentine Sunny Sundae Smile (1987). Parce qu'il fallait que ce billet qui ne va nulle part se termine par un arc-en-ciel.

8 commentaires:

ZB a dit…

Pour rebondir sur le sujet avec l'un de tes billets précédents, les Creedence se demandaient Who'll stop the rain (Heaven 17 aussi, remarque). Je ne sais pas même si j'ai un début de réponse : ni Jesus & Mary Chain, ni Garbage qui sont "happy quand il rains !"

L'Anonyme de Chateau Rouge a dit…

9°c en début de soirée à Chateau Rouge...Demain on sera le 1 juin non?

michelsardou a dit…

J'en arrive à me demander si je ne vais pas ressortir les moufles quand je suis sur la bicyclette...
ZD, je n'ai pas pu tout mettre. Il y avait aussi "Winter in the Hamption" de Josh Rouse, un truc de Hood, un autre de Zappa, bref c'était sur l'humeur, quoi. Et j'ai eu la flemme de fouiller dans tous mes cds :) (sans compter les vinyles).
Par contre, mon camarade NotBolly est plus versé dans CCr que moi.

The Big Hit a dit…

thanks! nice songs!

ZB a dit…

>je n'ai pas pu tout mettre
non mais ouais pas grave. Moi j'voulais juste dire que fallait pas qu' tu comptes sur les frères Reid et la fille Manson pour arrêter la pluie.

michelsardou a dit…

Ni sur Guns'n'roses ou Travis :)

Kill Me Sarah a dit…

Et le Rainy Night in Georgia de TOny Joe White également...

indieboytraqueur a dit…

Et Demis Roussos/Aphrodite's Child : Rain & Tears! (juste pour ramener ma fraise)