mercredi, mai 03, 2006

Spirit

Aaah les années 70, que de crimes n'a-t-on pas commis au nom du grand déserrage de cravate?
Du tout et n'importe quoi aux productions les plus intéressantes, cette décennie me semble être un terrain glissant (au niveau Rock, s'entend) sur lequel j'ai du mal à m'aventurer. C'est comme ça, je préfère les années 60.
Spirit paraît être le groupe idéal pour faire la jonction entre les deux, expérimentant tous azimuts tout en gardant une certaine assise qui leur permettait de ne pas partir dans l'enfer du portnaouak, surtout lorsqu'ils se mettaient en tête de mélanger Jazz, Folk et Rock, dieu que c'est risqué.

Le groupe se composait du guitariste Randy California et de son beau-père, Ed Cassidy (batteur de Jazz, qui l'a un jour trouvé en train de jouer de la guitare dans sa chambre et lui a immédiatement demandé de former un groupe, au lieu d'arrêter de lui casser les oreilles) et n'a pas fait que des choix de carrière judicieux: entre autre refuser Woodstock, ne pas suivre Jimi Hendrix en Angleterre (membre d'une des premières moutures du groupe).
Mais comment est-ce que ça sonne? Ben je suis bien en peine de donner une réponse, Cassidy, la quarantaine venait du Jazz, California, même pas la seizaine venait du Blues et était fortement intoxiqué par le patchouli de l'époque. Ajoutez-y un line-up fluctuant, avec des membres venus de tous les horizons et toutes les sensibilités (et autant de songwriters) et me voilà bien dans la mouise. On va dire que c'est du "Rock aventureux".
Spirit:
My Friend (MP3, extrait de The Original Potato Land, refusé par la maison de disques à l'époque)
Nature's Way (MP3, extrait du chef d'oeuvre officiel du groupe et repris en son temps par This Mortal Coil)

6 commentaires:

pablo a dit…

il parait que jimmy page leur a sans état d'ame pompé un riff integral pour en faire son célèbre stairway to heaven.que fait la police?

michelsardou a dit…

Oui, l'intro.
Malgré le non-amour que je porte à Led Zep, je dois reconnaître qu'ils ne se sont jamais mis à un tel look
http://www.randycaliforniaandspirit.com/images/leanback.jpg

pablo a dit…

wow, major geek ! ils ont enfanté un tel look pourtant.
et pour decomplexer les admirateurs de california face à ceux de page, cherchez la pochette d'un album intitulé "now and zen".
http://homepage.mac.com/caroledanforth/robertplant/media/discs/mediafiles/l17.jpg
là par exemple, bon c'est plant, mais c'est pareil.J'ai hésité à acheter le vynile dans le bac poubelle de mon disquaire, histoire de me remonter le morale qd ça va pas.Mais passer à la caisse avec ça, faut être prêt à changer de ville apres.

michelsardou a dit…

Génial! quelle touche!
Après comment veux-tu croire que ces mecs soient crédibles.
C'est décidé, je parle plus d'un groupe 70's avant des années :)

pablo a dit…

En même temps, est ce que c'est loyal d'aller chercher les pochettes des opus solo de ces mecs? Réponse : oui. Car c'était déjà de la merde dans les 70's. Mais si on va regarder ce qu'on fait les freres Davies apres 72, là, on a le droit de pleurer.Enfin, selon la tres fine analyse d'un tocard de r&f (pléonasme)dans une story kinks,TOUS les génies 60's on échoué dans les 70's, sauf les stones "qui sont des surhommes".J'en ris encore.R&f devrait être remboursé par la sécu.Et Eudeline obligatoire.

pablo a dit…

D'ailleurs puisqu'on en parle je viens de tomber sur cette interview très très drôle.Amis de la pédagogie et du troisième âge, bonsoir. Je me demande si il fait expres. C'est un délice en tout cas, même si se moquer des handicapés est un péché.
http://www.popnews.com/popnews/eudelineitw/