vendredi, octobre 21, 2005

C'est vraiment trop injuste!

Dans ce genre musical de la lose qu'on a rétrospectivement appelé Shoegazing, franchement, vous vous souvenez de qui? Trois, quatre noms, tout au plus. Et plein de groupes passés dans les poubelles de l'histoire. Il faut vraiment être un maniaque, ou s'appeler Brother Roger, pour se souvenir des Thousand Yard Stairs, de Chapterhouse ou de Swervedriver.
Ces derniers sont les pires poissards d'entre tous, parce qu' ils ont insisté pendant plus de dix ans malgré l'insuccès, l'indifférence, les chroniques assassines du NME et les renvois de maisons de disques. Et pas les plus mauvais, parce qu'ils avaient une personalité et un son qui se démarquaient nettement de leurs collègues de bureau. Il aura fallu que le chanteur de The Vines pose avec l'un de leurs t-shirts pour qu'ils suscitent un minimum d'intérêt (si c'est pas malheureux, quand même!). Trop tard, ils venaient de se séparer.
Leur son consistait de guitares qui semblaient éternellement tourner en spirale, de mélodies pop pas toujours sifflotables sous la douche et jamais, au grand jamais enjouées, rarement mélancoliques non plus il est vrai. Rajoutez des compositions tout en ruptures, uniques et instantanément reconnaissables, une évolution stupéfiante à partir du second album Mezcal Head: vous obtenez un groupe qui, dans un genre somme toute accessible, pourrait bien être le secret le mieux gardé des années 90. Il existe une bonne compile parue cette année qui récapitule tout ça, jetez-y une oreille.
Swervedriver:
Extrait de Ejector Seat Reservation (1995): The Other Jesus (MP3)

Extrait de Raise (1991): Son Of Mustang Ford (MP3)

A noter qu'on peut télécharger plein de raretés sur un site qui leur est consacré.

2 commentaires:

Brother Roger a dit…

C'est la toussaint, célébrons les héros défunts!

Brother Roger a dit…

tient, regarde, je ne suis pas le seulregarde: www.xsilence.net/disque-1600.htm